Bienvenue

photo Claudia Cortes

La Cie Luisa est née de la rencontre de deux artistes nîmois Eva luisa et Juan Manuel Cortes. Depuis plusieurs années, ils partagent leur vie entre l’Andalousie où ils puisent avec passion et respect aux sources du flamenco, et les scènes internationales.

Ils s’entourent de musiciens talentueux venus de France et d’Espagne comme Alberto García, Niño de Elche, Pedro « El Picante »,Antonio Moya, Mariano Campallo, Cristobal Corbel, Matias Lopez « El Mati » pour n’en citer que quelques un.

 

Plusieurs créations jalonnent leur parcours artistique : “Flamenco Por Dentro ” (Festival Arte Flamenco  de Mont-de-Marsan 2010), “Autrefois nous étions des oiseaux”, spectacle pour enfant (Nîmes, 2011), “Mujeres en Cuadro” (prix “jeunes espoirs du flamenco” au Festival international de flamenco de Genève, 2009), “Acuérdate” (festival de flamenco de Nîmes, 2012). Ce dernier spectacle a été présenté sur de nombreuses scènes nationales (Paris, Ostwald, Ste Maxime, Toulouse, Thiais, Rivesaltes, Marciac…) et à Séville. C’est avec le spectacle « N°5, PDF, Portable Demo Flamenco, créé en 2013 en résidence artistique à Mont de Marsan, qu’ils commencent s’interroger sur l’essence du flamenco et de la recherche artistique. Ce duo novateur et surprenant  a été joué déjà plus d’une quinzaine de fois (Mont de Marsan, Genève, Lyon, Colmar, La Réunion, Toulouse, etc..). En 2014, ils créent un spectacle intimiste  et personnel « A fleur de peau » qu’ils inaugurent lors du festival « Comme un festival » à Toulouse. Enfin, leur dernière création « Luisa 3 cube » est dans la lignée du spectacle « N°5 PDF », mais cette fois-ci avec trois artistes tout en développant les mêmes questions de fond : qu’est-ce qui est flamenco et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Pourquoi un geste serait-il considéré comme flamenco ou pas ? Quelle est notre part de liberté dans la création et quelle est notre légitimité dans cet art ?….

 

La compagnie Luisa s’intéresse aussi à l’art vidéo. Elle décide alors de mettre en image un projet qui lui tient à cœur,  une réflexion sur la Mort pensée comme une trilogie « Diálogo con la Muerte ». Le premier Opus « La Mort, Amor » ,réalisé par  Prisca B., voit le jour en 2013. L’opus 2 , « L’enfer c’est les autres » est en cours de réalisation.

La Cie Luisa participe également à d’autres créations telles que celles du compositeur et chanteur  Vicente Pradal « Del Flamenco a Lorca », récemment étrenné en 2015 et prochainement, « Medianoche », programmé dans de nombreuses Scènes Nationales.  Eva Luisa et Juan Manuel Cortes intègrent également  en 2015 la compagnie « La Cueva de los flamencos » , et participent au spectacle de la guitariste Lydie Fuerte « Una » et du pianiste Rafael Pradal « Cuartet ».

 

Eva Luisa et Juan Manuel Cortes partagent leur carrière professionnelle entre la scène et l’enseignement. Ils ont élaboré une méthode d’enseignement particulière  basée sur une vision globale du Famenco  en étudiant  conjointement  la danse,  la rythmique, l’étude et la compréhension, la théorie  et la  culture  flamenca. Ils animent des ateliers partout en France et plus particulièrement à Toulouse (école Lunares) et à Lyon (La cueva de los Flamencos). Ils sont à l’origine également des « Vacances flamencas en Cévennes » et de qui se déroule chaque été, depuis 2010. Une semaine complète pour vivre, ressentir et partager le flamenco. Une autre semaine de vacances estivales a vu le jour en  2014 « Ciotat-Plage ». Leur pédagogie leur a permis d’intégrer en 2014 et 2015 le prestigieux festival « Les Suds à Arles ».

La Cie Luisa porte sur scène l’élégance, le risque et l’amour profond des racines. C’est dans une perpétuelle quête de sens et soucieux de leur art  que les artistes de la Compagnie, nous invitent à travers leurs différents spectacles à partager un moment convivial et chaleureux.

Extrait du spectacle  « Acuérdate », St dié des Vosges janvier 2015

Vidéo de présentation du stage « Vacances Flamencas » en Cévennes